Sortie au Carmel de Chofu - 22 octobre 2017 - Journée missionnaire mondiale
Mot d'ouverture
Chères soeurs carmélites, merci de nous accueillir chez vous pour vivre la Journée missionnaire mondiale. Octobre est le mois du rosaire mais on pourrait aussi l'appeler le mois des "Thérèse" puisqu'on fête Thérèse de Lisieux le 1er octobre et Thérèse d'Avila le 15 octobre. Et, en plus, c'est le mois des missions puisque sainte Thérèse de Lisieux est patronne des missions alors quelle est restée enfermée dans son carmel. Ça nous dit que la mission, l'annonce de l'Evangile à tous, s'enracine dans la prière. Aussi cette messe que nous vivons chez vous est l'occasion de faire le plein d'énergie missionnaire et de mieux réaliser que votre prière persévérante soutient notre témoignage quotidien.
Homélie
Avec sa formule bien connue "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu", on comprend quil faut distinguer le matériel du spirituel en plaçant le spirituel au dessus du matériel. Cette distinction est utile pour bien orienter notre vie vers l'essentiel. Mais elle peut être dangereuse si on en déduit que prêtres et carmélites sont du côté spirituel alors que les laïcs sont du côté matériel. Jésus, en effet, ouvre une autre persoective. Avant de prononcer la faleuse formule "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu" il invite à regarder l'effigie, c'est à dire l'image, qui est sur la pièce. Comme c'est celle de César, la pièce est faite pour César. Alors il faut se demander quelle est l'image de Dieu faite pour Dieu. Et la réponse est dans les premières pages de la Bible : "Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme". C'est donc chaque personne humaine, dans toutes ses composantes, sans être coupée en tranches, qui est faite pour Dieu.
De l'orient à l'occident, comme l'a affirmé le prophète Isaïe dans la 1ère lecture, tous les humains sont appelés à être une éternelle offrande à la gloire de Dieu. C'est pourquoi le Psaume 95 nous a invité à raconter à tous les peuples la gloire de Dieu, à toutes les nations ses merveilles. Et pour saint Paul, dans la 2ème lecture, raconter tout cela c'est l'annonce de l'Evangile, ce n'est pas une simple parole mais c'est l'action de l'Esprit Saint.
Ainsi la Parole de Dieu de ce jour nous appelle vraiment à être, chacune et chacun, pleinement missionnaire, quelle que soit notre condition car l'Eglise a besoin de tous ses membres pour être un signe vivant de l'amour de Dieu pour tout être humain, sans exception. Accueillons de tout notre cœur le slogan de cette Semaine missionnaire mondiale qui s'achève : "Ensemble, osons la mission". Accueillons aussi ce que le pape François a dit récemment de notre Eglise du Japon : "La force authentiquement évangélisatrice de votre Eglise, qui lui provient de ce qu'elle a été une Église de martyrs et de confesseurs de la foi, est un grand bien à garder et à développer".