Plus de photos ici Journées pastorales des Communautés catholiques francophones du Monde à Barcelone

A Barcelone, capitale de la Catalogne, se trouve un monument baptisé la Sagrada Familia (Sainte Famille), oeuvre de l'architecte génial Gaudi que ses successeurs espèrent achever en 2028, centenaire de sa mort.
Nous pouvons penser qu'il est temps que ce vaste chantier finisse mais nous pouvons aussi y voir un premier secret de famille : une famille se construit peu à peu avec patience et persévérance. Il y a une douzaine de jours, pour fêter les 400 ans de présence, de la Communauté catholique française à Barcelone, j'ai eu la joie de célébrer la messe autour de l'archevêque de Barcelone avec des prêtres de différentes nationalités, un pasteur protestant, des gréco-catholiques ukrainiens, une magnifique chorale française, des instrumentistes allemands, divers européens et africains...
Un deuxième secret de famille était alors bien visible : une famille est riche de sa diversité. Si j'étais à Barcelone, c'était pour vivre les Journées pastorales des Communautés catholiques francophones du Monde. Elles ont lieu chaque année, tous les trois ans à Paris (2015) puis dans un pays différent, Barcelone (2016), Prague (2017)... ; c'était ma première participation, nous étions deux "asiatiques" (le prëtre français à Hong-Kong et moi à Tokyo), un "américain" (Los Angeles) et trente-cinq "européens", laïcs et prêtres, dont certains sont africains puisqu'aux Pays-Bas ou en Allemagne résident des Camerounais, Congolais...
La qualité des échanges, organisés ou informels, a mis en évidence un troisième secret de famille : la famille est le lieu de rencontre et de dialogue qui permet de s"épanouir.
Et ces trois secrets conduisent à un quatrième : Dieu veut que toute l"humanité soit une même famille.

Pierre CHARIGNON -Tokyo