Le pape François s'est aujourd'hui associé à "la douleur et à l'horreur" après la prise d'otages dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, ce matin.

"Nous sommes particulièrement frappés parce que cette violence horrible est intervenue dans une église, un lieu sacré où s'annonce l'amour de Dieu, avec le meurtre barbare d'un prêtre et des fidèles touchés", a expliqué le Vatican.