Cette année, notre Communauté participera à un événement majeur de la vie de l'Eglise au Japon : les célébrations du 150e anniversaire de la "rencontre" entre le Père Petitjean et les chrétiens cachés de Nagasaki (voir historique ci-dessous).

Elles auront lieu du 15 au 17 mars 2015 à Nagasaki,
     puis dans notre Communauté à Tokyo les 21 et 22 mars.

Vous trouverez ci-dessous un certain nombre d'informations pratiques pour préparer votre séjour à Nagasaki.
 
Programme à Nagasaki :
   Le programme sera affiné une fois que le nombre de participants sera déterminé. Le Père Loys sera présent à Nagasaki dès le vendredi 13 au soir.
 
Samedi 14 mars :
- Messe le matin
- Visite de lieux d'histoire de Nagasaki (église d'Oura, monument des martyrs, couvent du P. Maximilien Kobe, maison du Dr Nagai, Dejima...)
 
Dimanche 15 mars :
- matin : visite
- 13:20 : procession de la Vierge
- 14:00 : messe à la Cathédrale d'Urakami
 
Lundi 16 mars :
- matin : messe en français célébrée par le Père Loys
- 16:00 : conférence en japonais sur l'histoire du Christianisme au Japon (à confirmer selon la place disponible)
- 17:00 : cérémonie d'inauguration et bénédiction du jardin des 16 martyrs dominicains près de l'église de Nakamachi (à confirmer selon la place disponible)
- 18:00 : banquet à l’hôtel New Nagasaki (à confirmer selon la place disponible)
 
Mardi 17 mars
- 06:30 : messe à l'église d'Oura
- Petit déjeuner tous ensemble
- 10:00 : messe à l'église d'Oura - Il s'agit de l’événement principal des commémorations, cependant les places seront limitées. Nous pourrons de toute façon nous associer en étant présents devant l’église.
 
Organisation pratique
Nous invitons chaque participant à prendre ses dispositions pour réserver son transport et son hébergement. Si vous avez des questions, vous pouvez envoyer un mail à cathostokyo@yahoo.fr.
Une fois votre réservation effectuée, nous vous prions de nous en informer.

 
- Avion
Le vol Tokyo-Nagasaki dure 2h. De l'aéroport au centre ville, il faut compter 1h (800 yens pour le bus limousine aller, 1,200 yens aller-retour. Arrêt Dejima)
 
Départs de Haneda
JAL 7:25 10:15 12:15 14:05 17:10 19:15 - ANA 8:10 11:10 15:55 19:10
 
Départs de Nagasaki
JAL 7:50 10:10 13:00 15:10 16:55 JAL 20:10 - ANA 8:40 11:05 14:10 18:50

- Hotel
Nous vous conseillons les hotels suivants dans le quartier de l'église d'Oura :

- Packages vol + hotel
Certaines agences de voyage ou compagnies proposent des offres combinées qui sont intéressantes. La plupart propose des réservations annulables gratuitement jusqu'au 21 février, puis avec des pénalités progressives.
 
1) ANA package : http://www.ana.co.jp/domtour/dp/ (ANA crowne Plazza, New Tanda, Monterey)
2) JTB : special Kyushu pack, Ace JTB (New Tanda entre autres)
 
Prix indicatifs (en chambre double) pour :
   1 nuit : du 14 au 15 mars : 44,300 yens par personne
   2 nuits : du 13 au 15 mars : 49,800 yens par personne
   3 nuits : du 14 au 17 mars : 52,300 yens par personne
(possibilité de chambres simples et triples)
Pour les enfants jusqu'à 3 ans : avion et hotel gratuits.
 
Eglise d'Ours
150 ans de la "rencontre" entre le P. Petitjean et les chrétiens cachés de Nagasaki
La première évangélisation du Japon est marquée par l’arrivée de saint François Xavier au XVIe siècle. C’est une mission florissante mais le contexte politique change et l’Edit du 27 janvier 1614 vise l’éradication totale du catholicisme en plein essor depuis quelques années. Commence une ère de persécutions. Pendant deux siècles, le Japon vit coupé du monde. Durant cette période de fermeture, le culte chrétien s’exerce sans prêtre, sans sacrement, sans écrit. Pour subsister, le christianisme joua de subterfuges.

Dans les années 1840, les autorités japonaises laissent à nouveau accoster les navires occidentaux. Les prêtres des Missions étrangères de Paris sont parmi les premiers à entrer au Japon, dont le père Petitjean qui fait bâtir à Urakami, près de Nagasaki, une église dédiée aux martyrs.

Le 17 mars 1865, un mois après la consécration de l’église, des villageois d’Urakami se présentent de leur propre initiative au père Petitjean. Le missionnaire français n’en croit pas ses  yeux : il se trouve en présence de « chrétiens cachés » ! En dépit des persécutions et en l’absence de tout clergé, des kirishitans ont réussi à se transmettre de génération en génération l’essentiel de la foi chrétienne. Ce sont les 150 ans de cette "rencontre" qui seront célébrés cette année dans la ville de Nagasaki.