Notre amie Marguerite France nous a quittés samedi 27 juillet.
C'est elle qui dirigeait avec son orchestre et son chœur les concerts exceptionnels qui aidaient la communauté catholique francophone de Tokyo à récolter les dons pour la maison des malades du Cambodge. 

En avril dernier, elle dirigeait à la chapelle de Hiroo le merveilleux "Requiem" de Mozart puis en décembre dernier, au même endroit, le chef d'œuvre méconnu de Berlioz l'"Enfance du Christ" . Ces deux concerts, en plus d'avoir ravi des centaines de spectateurs ont permis de récolter des fonds précieux pour les malades sans ressource du Cambodge. 

Diplômée d'un premier prix du conservatoire de Paris, elle avait consacré toute sa vie à partager son amour de la musique dans l'école qu'elle avait créée ou au lycée français. Elle a formé au Japon des générations de musiciens. Nous n'oublierons jamais sa gentillesse, son enthousiasme, sa générosité et sa gaité.
Que le Seigneur l'accueille dans la paix éternelle.
Prions pour Marguerite