Suite à l'annonce faite à la messe dimanche dernier, voici la proposition du Père de Saint Chamas:
 
"Que pouvons-nous faire ? Face à ces mesures qui menacent notre société, que pouvons-nous faire ? Que devons-nous faire ? Nous devons d'abord inviter à prier puisqu'il s'agit de provoquer et soutenir la liberté de conscience de chacun. Comme pasteurs de notre Église, il nous incombe d'éclairer les consciences, de dissiper les confusions, de formuler le plus clairement possible les enjeux." (http://www.eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/textes-et-declarations/discours-d-ouverture-de-l-assemblee-pleniere-de-novembre-2012-15174.html)
 
En écho à ces paroles du Cardinal André Vingt-Trois le samedi 3 novembre 2012 devant tous les Évêques de France réunis à Lourdes, le P. Loys de Saint Chamas, reprenant une idée qui a germé dans le cœur de quelques paroissiens, nous invite à participer à l'heure d'adoration habituelle du jeudi à 20h à cette intention : Prier pour "provoquer et soutenir la liberté et le force de conscience de chacun". Il nous y invite particulièrement ce jeudi 10 janvier, en préparation aux rassemblements auxquels sont appelés les hommes de bon sens le dimanche 13 janvier à Paris.
 
Il nous rappelle aussi la proposition du Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, de jeûner à ces intentions, puisque, dit Jésus : "Cette sorte de démon ne se vainc que par le jeûne et la prière (cf. Mt 17,21).