Il est parfois utile de mettre un visage sur une œuvre caritative et de s’arrêter pour prier sur un cas particulier. Tout le monde sait que notre communauté soutient la maison des malades de Phnom Pen, sans l’existence de laquelle de nombreux Cambodgiens ne pourraient se faire soigner. Ce soutien est nécessaire à la poursuite et au développement de son activité.

You Sophat (prononcez “Soppatte”) est l’un d’entre eux. Il a 45 ans et s’occupe seul de son fils ainé de 10 ans. Malheureusement atteint d’un cancer, après de long mois de traitement, il a de plus en plus de mal à se nourrir.

Faute d’argent il ne peut plus se soigner et, seule, la maison des malades l’accompagne par des soins palliatifs.

Nous sommes appelés par les responsables de la maison des malades à prier pour lui.

 

 

Une journée d'un lit dans la maison des malades coûte, tout compris avec traitements moins de 1000 yens, nous vous remercions de nous aider à soutenir la maison des malades du Cambodge (voir article sur le denier de l'église)