Un carême au goût de bicentenaire.
 
Il y a 200 ans, Philippine DUCHESNE, religieuse du Sacré Cœur d'origine dauphinoise, traversait l'Atlantique avec quatre autres religieuses pour une aventure missionnaire qui porta beaucoup de fruits en Louisiane. Elle est encore aujourd'hui très estimée aux U.S.A. Philippine fut canonisée par le pape Jean-Paul II le 3 juillet 1988.
Les Sœurs du Sacré Cœur ont voulu faire de ce bicentenaire une année missionnaire. Dès jznvier, la perche a été saisie (cf. pièce jointe) par la Communauté catholique francophone du Japon (CCFJ) car, chaque dimanche, elle est accueillie par les Sœurs du Sacré Cœur dans la Chapelle de leur Université pour la messe (voir pièce jointe).
Sainte Philippine dans des terres difficiles autour du Mississipi a organisé des écoles et a enseigné auprès de tous sans discrimination dans un pays en train de naître avec une grande diversité culturelle. A 72 ans, elle passera une année chez les Infiens Potawatomis qui l'appelaient "la femme qui prie toujours" . Elle mourra en 1852 à 83 ans.
 
 
Toute l'année 2018 de la CCFJ est donc accompagnée par sainte Philippine mais certaines dates seront privilégiées pendant le carême puisque Philippine et ses compagnes ont cheminé de Paris à Bordeaux en février et ont embarqué à Royan le 14 mars pour rejoindre l'Atlantique le 21 mars 1818.